Diététique des 4 saisons : l'AUTOMNE

Imprimer


Alimentation et conseils de bon sens selon la médecine chinoise.

 

La cinquième saison ou l'été indien, relié à la terre a cédé la place à l'automne. 

L'automne est relié à l'élément Métal qui représente l'intériorisation tout comme l'arbre qui perd ses feuilles et se concentre sur l'essentiel, le tronc. L'automne représente aussi la saison où l'on fait provision des récoltes de l'été en prévision de la saison froide. Chez l'homme, le Métal correspond au déclin naturel que constitue le vieillissement. Ne dit-on pas être à l'automne de sa vie ? Beaucoup de personnes, en cette période de leur vie, découvrent la spiritualité (pas uniquement confinée à la seule notion de religion). Ce qui représente un retour à l'essentiel. 
L'élément Métal est relié au poumon et au gros intestin, eux-mêmes reliés au nez, à la pilosité, à la peau. L'élément dominant en automne est la sécheresse. L'émotion qui domine en cette saison est la tristesse, la mélancolie, le chagrin. La saveur dominante est piquante .Les chinois considèrent que le poumon est le maître de l'énergie circulante. Il gouverne l'énergie et la respiration, diffuse, répartit tous les liquides organiques dans l'ensemble du corps. Le poumon contrôle aussi la peau. Il préside tout ce qui concerne l'instinct de conservation de l'être. 
Les symptomatologies reliées au poumon : rhumes, toux, asthme, enrouements, essoufflements, mélancolie, troubles cutanés.

Le gros intestin a pour fonction de transporter et évacuer les déchets et de réabsorber l'eau résiduelle. Les fonctions émotionnelles liées à l'intestin sont identiques à celles du poumon.
Symptomatologies reliées au gros intestin : constipation ou au contraire diarrhées, douleurs abdominales.

La diététique de l'automne suggère des légumes racines : carottes, salsifis, panais, courges spaghettis, butternut, ail, navets. Un adage chinois rapporte que le navet d'octobre équivaut à un petit ginseng. , champignons, poires, raisins, pommes, châtaignes, noix, céréales complètes ou semi complètes, notamment le riz, œufs coques ou durs, poissons et fruits de mer, miel
La cuisson sera plus longue, à l'étuvée, à la poêle avec un peu d'huile d'olive, à la vapeur douce comme pour la cinquième saison. Le goût sera un tantinet plus salé que durant la saison estivale.

On s'attachera à maintenir la forme durant l'automne afin d'entrer dans les meilleures dispositions dans la saison froide.

On privilégiera une alimentation riche en vitamines et minéraux composée en grande partie de fruits et légumes. (Voir aussi l'article consacré aux aliments d'exception pour un automne en forme)
Idéalement, le repas du soir sera un potage composé de légumes, céréales ou légumineuses.
Consommer du zinc en abondance que l‘on trouvera dans les courges notamment les pépins de courge, les céréales complètes, les légumes, pommes de terre, légumineuses, fruits de mer, poulet.
Boire suffisamment d'eau.
On se protègera du vent en cette saison en se couvrant bien lorsqu'il vente.

On s'appliquera à juguler les baisses de moral par tous les moyens possibles :

  • En profitant de chaque rayon de soleil pour s'aérer.
  • En faisant de grandes balades à travers les bois aux teintes changeantes.
  • En investissant dans une lampe de luminothérapie.
  • En écoutant de la musique joyeuse,en regardant des films comiques, en lisant des histoires drôles le plus souvent possible.
  • En dormant suffisamment, en se couchant si possible avant 23h.
  • En diffusant des huiles essentielles de mandarine, d'orange douce, de pamplemousse.
  • En s'habillant de couleurs vives

Exercices d'auto massage spécial automne :

1, Masser énergiquement avec les deux mains la grosse vertèbre en bas de la nuque.
2, Avec les pouces, masser de bas en haut lentement et profondément de part et d'autre de la trachée
3, Tapoter avec une main le sternum en émettant le son A afin de faire vibrer les cellules du thymus.
4, Masser énergétiquement sous les clavicules avec deux doigts, les mains croisées.
5, Frotter les côtes sur les deux flancs.
6, Avec les poings, tapoter la zone lombaire.

D'après Jean Baptiste ROUSSEAU « Une santé florissante, éternelle nous ferait recueillir d'un automne nouveau les nombreuses moissons. »

Christiane Barbiche

Retour