Journée de la fibromyalgie le 12 mai

Imprimer


Qu’est-ce que la fibromyalgie ?

Le terme de fibromyalgie rassemble un grand nombre de symptômes, une douleur chronique qui diffuse dans tout l’organisme et concerne avant tout les muscles qui ne se détendent pas. En dehors des douleurs, le sommeil est perturbé, non récupérateur, aggravant de ce fait la fatigue. Il se produit des fourmillements des membres et des perturbations psychiques importantes pouvant conduire à la dépression. La fatigue générale est intense, associée à une grande vulnérabilité au stress, des troubles de la mémoire et de la concentration, des tendances obsessionnelles, des attaques de panique, de l’irritabilité… Cette affection concerne essentiellement les femmes et se manifeste rarement avant 35 ans.

 Quelles sont les causes de la fibromyalgie ?

Les causes précises de la fibromyalgie ne sont toujours pas clairement identifiées. Même si la maladie est aujourd’hui clairement reconnue par l’OMS, elle ne bénéficie pas d’éléments biologiques ou radiologiques permettant un diagnostic certain. Il en résulte que les personnes atteintes peinent encore dans bien des cas à  se faire reconnaître en tant que malades et à bénéficier de soins adaptés. Il n’est pas rare que ces malades se retrouvent ballotés de médecin en médecin sans parvenir à  trouver des solutions efficaces pour atténuer leurs souffrances.

Certains neurotransmetteurs  dont la sérotonine, seraient en cause. Rappel concernant les neurotransmetteurs : Les neurotransmetteurs sont des substances fabriqués par l’organisme et chargés de transmettre l’influx entre les cellules nerveuses. Pour faire simple, ils sont un système de communication entre les neurones puis des neurones aux muscles et jouent un rôle dans  le seuil de perception de la douleur, que les patients ressentent de manière intense dans la fibromyalgie.

En pratique, quelles solutions afin de réduire les  symptômes de la fibromyalgie ?

Un facteur important pour soulager le malade est de lui apprendre à mieux gérer son stress.  Dans  le cas de la fibromyalgie,  considéré comme un épuisement physique et mental intense conséquent à une mauvaise gestion du stress, il est primordial de gérer le stress de manière drastique.

Pratiquer la relaxation, le yoga, la sophrologie, l’autohypnose, la cohérence cardiaque, la méditation. Apprendre à respirer. Lors d’exercices de respiration lente, calme, profonde on arrive à dénouer le stress. A l’expir, on relâche ses tensions, à l’inspir, on apporte de l’énergie, notamment lorsque ces exercices sont pratiqués en plein air

Ne pas abuser d’excitants (café, tabac)

Pratiquer une activité physique en dehors de toute idée  de compétition qui deviendrait un stress supplémentaire. Un exercice régulier, progressif, favorise la sécrétion d’endorphines, l’hormone anti-stress et antidouleur.

Avoir une alimentation équilibrée restreinte en sucre à index glycémique fort, riche en magnésium, vitamines du groupe B, oméga3. Voire une supplémentation en oméga3, magnésium, vitamines B, Coenzyme Q10.

Une cure thermale appropriée peut également apporter beaucoup de bienfaits. 

Retour