La melisse

Imprimer


Une plante de saison, la mélisse.

Mélisse vient du grec mélissa car cette plante a toujours été recherchée des apiculteurs car elle attire les abeilles qui adorent la butiner.

On récolte la mélisse en juin,  juste avant la floraison, idéalement pour la St Jean, le matin après la rosée et par temps sec, c’est à ce moment là qu’elle est la plus riche en principes actifs. Personnellement, je préfère la consommer fraîche car une fois séchée, la mélisse perd de ses qualités gustatives.

Quelles sont les vertus thérapeutiques de la mélisse ?

La mélisse a toujours été une herbe médicinale fort prisée par les anciens  qui l’utilisaient pour les troubles de l’humeur, notamment Hildegarde Von Bingen. Le phytothérapeute Maurice Mésségué chantait les louanges de cette herbe magique qui requinque et rend tonus et joie de vivre aux plus mélancoliques. Elle est indiquée en cas de fatigue intellectuelle, insomnies, angoisses

La mélisse a des propriétés antispasmodiques ce qui l’indique pour favoriser une bonne  digestion, mais aussi en cas de règles douloureuses  et de migraines.

Les anciens préconisaient également la mélisse en cas de palpitations, bourdonnements d’oreille,  vertiges, troubles de la ménopause. En effet, la mélisse est une plante progestative. Le Dr. Bérengère Arnal Schnébelen, gynécologue, phytothérapeute, la conseille aux femmes ayant un syndrome prémenstruel et certains troubles de la ménopause, notamment associés à de la nervosité. La mélisse serait également indiquée dans des poussées d’herpès récidivantes.

Nos grands-mères comptaient toujours un flacon d’eau de mélisse dans leur pharmacopée. Cette eau de mélisse était considérée comme souveraine sous forme de 3 gouttes sur un morceau de sucre pour apaiser la nervosité et toutes sortes de troubles bénins.  Cette eau de Mélisse est toujours encore fabriquée par les Carmélites. Mais vous pouvez très bien la fabriquer vous-même.

Recette de l’eau de mélisse :

Mettez à macérer pendant deux semaines, dans un litre d’alcool à 70° non dénaturé, ou dans du schnaps, deux belles poignées de mélisse fraîche coupée en morceaux avec un zeste de citron biologique, une cuillerée à café de graines de coriandre pilées, une pincée de noix de muscade fraîchement râpée, un bâton de cannelle concassé. Agitez le bocal de temps en temps. Au bout des deux semaines, filtrez et mettez en bouteille.

Prenez une vingtaine de gouttes dans un peu d’eau  en cas de nervosité, de troubles légers du sommeil, de troubles digestifs. On peut en donner aux enfants, à raison de quelques gouttes sur un sucre.

Une recette  gourmande : 

L’arôme citronné de la mélisse se marie particulièrement bien avec les fruits d’été qu’elle relève.

Vous pouvez également vous servir de ses feuilles pour décorer vos plats, notamment vos coupes de dessert.

Une recette de melon aux framboises et à la mélisse.

Un melon de Cavaillon bien mûr, 250g de framboises fraîches, 1 cuillérée à café de jus de citron, 1 cuillerée à soupe de sirop d’agave, 1 cuillerée à soupe de feuilles de mélisse fraîches finement hachées.

Découpez le melon en billes.  Mélangez le jus de citron, le sirop d’agave avec  la mélisse hachée.

Disposez melon et framboises dans des coupes individuelles. Arrosez de la préparation à la mélisse. Mettez au frais pendant une bonne heure.

 

Retour