La prévention du cancer de la peau

Imprimer


Le 28 mai est une journée de sensibilisation aux risques du cancer de la peau.

Quelles sont les populations les plus exposées ?

Tout d’abord, les personnes les plus exposées aux rayons des UV soit dans le cadre de leur profession (marins, agriculteurs, ouvriers du bâtiment, soit les personnes abusant du soleil ou pire des cabines de bronzage. Il est également important que les personnes présentant de nombreux grains de beauté notamment si ceux changent d’aspect, les personnes ayant des antécédents familiaux de cancer cutané, les individus de phototype très clair, notamment les roux au teint laiteux dont la peau ne bronze pas mais rougit à la moindre exposition, les personnes ayant eu dans leur vie de nombreux coup de soleil, notamment durant l’enfance.

Le mélanome de la peau  est  en France, le cancer qui connaît la plus forte augmentation. On découvre actuellement plus de 8000 cas par an.

Ce cancer se localise le plus souvent dans le dos chez l’homme (plus volontiers torse nu  pour les travaux en extérieur) et les jambes chez la femme (l’homme étant le plus souvent en pantalon).

 C’est l’épaisseur de la tumeur dans la peau qui détermine le pronostic. Donc plus une tumeur est décelé rapidement plus les chances de guérison sont importantes, d’où l’intérêt de se faire dépister.

Il faut savoir aussi que les UVB lèsent directement l’ADN alors que les UVA le font par l’intermédiaire des radicaux libres oxydant.

Quels sont les moyens de prévention ?

Eviter les expositions au soleil  aux heures les plus dangereuses de la journée c’est à dire entre midi et 17h.

Pour les personnes travaillant en plein soleil à ces heures, il vaut mieux rester couvert et ne pas travailler torse nu.

Fuir les cabines UV. De nombreuses personnes prennent des séances UV avant les vacances afin de ne pas arriver la peau blanche sur la plage, là nous cumulons les expositions aux UV, notre capital soleil n’étant pas illimité.

Protéger particulièrement les enfants en bas âge beaucoup plus vulnérables que les adultes. Il existe ces dernières années des combinaisons et des T shirt filtrant les UV pour les tout-petits.

Les rayons UV sont également dangereux pour l’œil favorisant cataracte et dégénérescence maculaire. Donc lunettes de soleil obligatoires pour tous, notamment les enfants. Associer chapeaux ou casquettes à larges bords de préférence.

Les produits solaires.

Les produits solaires sont faits pour protéger la peau mais ne réduisent pas ou très peu le vieillissement cutané ni le cancer si l’on s’en sert dans le but de s’exposer de façon démesurée. De plus, il serait plus prudent de  privilégier les produits solaires à filtres minéraux. Les filtres chimiques,  notamment sous l’influence de la chaleur peuvent devenir potentiellement cancérigènes. Les produits solaires doivent filtrer autant les UVA que les UVB.

Afin d’éviter les dommages liés à  l’oxydation cellulaire par les radicaux libres sous l’effet du rayonnement solaire, privilégier une alimentation riche en antioxydants.

Dans quels aliments trouver ces antioxydants ?

Principalement tous les fruits et légumes colorés : poivrons, carottes, épinards, tomates, abricots, pêches, melons, pastèques, mangues, framboises, fraises, myrtilles….

Retour