L'aspect psycho émotionnel dans la prise de poids

Imprimer


Le surpoids reste un problème de santé publique. En France, Un adulte sur 5 est en surpoids tout comme 10% des enfants de 10 ans. La surcharge pondérale est un facteur de risque pour la santé, favorisant les risques cardiovasculaires, l'hypertension artérielle, le diabète, les douleurs articulaires, certains cancers. Voilà de bonnes raisons justifiant de s'appliquer à combattre un excès de poids.

Le surpoids engendre également des conséquences émotionnelles en provoquant fréquemment une mauvaise estime de soi. Ce qui n'est guère surprenant en regard des critères esthétiques survalorisant la minceur. Ce culte de la minceur est également facteur de rejet social pour les obèses, souvent victimes de discrimination. Cet ostracisme a bien souvent des conséquences émotionnelles sur le individus concernés et ce surcroît d'émotions négatives produites par ces rejets tendent à renforcer davantage la surcharge pondérale.
Or pour perdre du poids, il faut commencer par maigrir dans sa tête.
Je propose un concept inédit en neuf points utilisant entre autres des techniques appropriées à reconstruire une image positive de vous-même, visant à redynamiser tout votre être en vous libérant de votre surcharge pondérale. Il est indéniable que le stress et les émotions conditionnent les excès alimentaires et la prise de poids. Tant que ces facteurs ne sont pas pris en compte dans les régimes, mincir durablement reste une mission quasi impossible.
Bien souvent la personne désirant mincir a d'elle-même, une image obèse, bien souvent excessive .Il faut réussir à gommer cette image obèse de soi en la remplaçant par une image mince. N'oubliez pas que votre esprit pense en image et se représentera toujours votre corps en fonction de l'image que votre subconscient a enregistré de vous-même. Dès que cette nouvelle image sera ancrée dans votre subconscient, votre corps commencera à y ressembler de plus en plus. Le secret est de vous voir tel que vous désirez être et non pas suivant un régime pour le devenir. Il faut toujours se représenter l'aboutissement et non les méthodes utilisées pour y parvenir.

Dans le cadre de cet Objectif Minceur, je pourrais définir la relaxation comme une technique permettant d'atteindre un meilleur contrôle du corps et des émotions car pour vous qui souhaitez mincir, un état de stress peut conduire à des prises alimentaires incontrôlables. Une autre raison de pratiquer la relaxation, réside dans le fait qu'il s'agit ici de la seule façon d'atteindre le subconscient afin de le reprogrammer en remplaçant les attitudes négatives qui y sont ancrées par des attitudes positives.
Quant à la cohérence cardiaque, cette méthode développée par les Drs David Servan Schreiber et David O Hare, permet d'attaquer le problème à la racine en agissant sur les tensions intérieures qui dérèglent l'appétit.

En quoi consiste la cohérence cardiaque ?
Il s'agit d'une méthode combinant respiration et visualisation permettant d'apaiser les battements cardiaques, de destresser. Ce sont des exercices simples que je vous apprendrai en cabinet et que vous reprendrez chez vous à raison de 3minutes 3X/jour.
Outre son utilisation dans le cadre du surpoids, la cohérence cardiaque est un excellent outil de la gestion du stress.

Voir également la chronique du mois de mars 2011 et la rubrique Objectif Minceur

Retour