L’équilibre acido-basique.

Imprimer


La plus grande partie de la population  soufre de trouble d’acidification, car le mode de vie et d’alimentation actuels favorise l’acidification du terrain. Le Ph se mesure de 1 à 14, l’idéal se situant à 7,4 (7 étant considéré comme neutre).

Quels sont les dangers de l’acidose ?

Un bon équilibre acido-basique permet de faire en sorte que l’organisme soit au Ph qui lui convient afin de fonctionner au mieux de ses capacités.  Le Ph du sang et de la lymphe oscille normalement entre 7,35 et 7,45. Or notre corps est mis à mal par l’acidité de certains aliments, surtout s’ils sont pris en excès. Il s’agit principalement du sucre, des sodas, notamment le coca,  les viandes, poissons, céréales raffinées, café, les produits laitiers, aliments industriels…

Tous ces excès associés, qui plus est, au manque ou, au contraire à l’excès d’exercice physique, au stress, au manque de sommeil, acidifient l’organisme et perturbent le bon équilibre acido-basique. Si cet équilibre fragile est rompu, l’organisme va pencher progressivement vers l’acidité et une acidose des tissus. Ce qui se traduit par de la fatigue, un manque d’entrain et de nombreuses pathologie inflammatoires, voire des cystites chez la femme , ballonnements, déséquilibre de la flore intestinale, problèmes de gencives, mauvaise haleine, troubles du système nerveux  Sans compter que ce déséquilibre acido-basique affaiblit le système immunitaire, le mettant en défaut avant même l’arrivée de la froide saison, de l’humidité et des épidémies.

Une acidification de l’organisme  augmente les besoins en minéraux, notamment en  calcium de l’organisme qui pour faire effet tampon,  via la glande parathyroïde qui surveille le taux de calcium sanguin, récupère le calcium dans les reins et les échanges rénaux et pompe sur le squelette. Il en résultera une déminéralisation faisant le lit à la déminéralisation osseuse et à l’ostéoporose.

Comment vérifier son Ph ?

Pour connaître votre Ph, vous pouvez avoir recours à un test  à l’aide de bandelettes urinaires (en pharmacie). Ce test urinaire est fiable car il indique la façon dont les reins éliminent l’acidité. Il est recommandé de faire ce test le matin au réveil.

Comment rétablir un bon équilibre acido-basique ?

Le menu idéal associe 2/3 d’aliments basiques pour 1/3 d’aliments acides, de façon à tamponner cette acidité. Par exemple vous allez associer votre steak d’une belle portion de haricots verts et de pommes de terre vapeur ou vos pâtes de courgettes, basilic et un peu d’huile d’olive. Bannissez les aliments raffinés, les excès de sucreries, les sodas, les excès d’alcool. Tendez plusieurs fois par semaine vers une alimentation végétarienne. Mais aussi mastiquez longuement vos aliments, mangez lentement, dans le calme.  Apprenez à gérer vos stress, buvez régulièrement une eau faiblement minéralisée, faîtes régulièrement de l’exercice physique.

Aliments fortement alcalinisants : Brocoli, choux, céleri, salade, pomme de terre, patate douce, potiron, avocat, carotte, concombre, fenouil, figue, pastèque, mangue, papaye, banane, fruits secs, amarante, quinoa, seigle, sarrasin orge, les fines herbes notamment : persil, romarin, menthe, sauge, thym, origan, sarriette les graines de lin, de tournesol de courges, de sésame, pignon de pin, , le gingembre, les amandes, la noix de coco les huiles bio de première pression d’olive, de lin, de pépins de courge, de chanvre, l’eau, les tisanes, le thé vert.

Retour