Pour une rentrée scolaire en forme

Imprimer


"C'est en septembre que l'on devrait se souhaiter la bonne année" fredonnait Gilbert Bécaud.

La cloche de la rentrée vient de sonner et nos enfants ont repris le chemin des écoliers. Changement de rythme, besoin de retrouver ses repères, angoisses, premiers rhumes....La rentrée peut être vécue comme un passage difficile pour l'enfant .Le rôle des parents est d'accompagner au mieux cette période charnière de l'année scolaire. L'enfant est par nature joueur, rêveur, et le fait de devoir canaliser son attention des heures durant n'est pas si simple.
Afin de passer ce cap de la rentrée avec l'énergie nécessaire, un rythme de vie stable et une alimentation équilibrée sont autant de gages de réussite.

Plan alimentaire qui s'applique également aux parents qui en retireront aussi les bienfaits et donneront le bon exemple à leur progéniture en adoptant eux-mêmes des repas structurés et équilibrés, pris dans le calme, la bonne humeur et à des horaires réguliers.

Petit déjeuner : 
Une boisson chaude (thé vert, chicorée ou succédané de café, chocolat avec boisson végétale à base d'amandes, de riz ou d'avoine ou encore du lait de chèvre.
Tartines de pain demi complet avec soit des purées d'oléagineux (noix de cajou, amande, noisette, sésame...) soit du beurre. On évitera les céréales hyper sucrées et expansées sources d'hypoglycémie.
Une poignée de fruits secs ou oléagineux, des baies de gogi ou un œuf coque, ou une tranche de jambon.

Les goûters : (matin et au retour de l'école en fin d'après midi.) 
Fruits frais avec éventuellement quelques fruits secs ou oléagineux ou une petite barre de pâte d'amandes diététique. Il serait bon que l'enfant emporte une petite bouteille d'eau en classe.

Déjeuner et dîner : 
Crudités assaisonnées avec une huile équilibrée en oméga 3 et 6, vierge de 1ère pression et non raffinée. (Noix, colza éventuellement mélangée avec de l'huile d'olive)
Une protéine : viande (on privilégiera la volaille), poisson (on alternera les poisson dits gras et les poisson blancs, fruits de mer, œuf ou une association de céréales et légumineuses ou encore fromage de chèvre ou de brebis.
Légumes cuits ou potage.
Féculents : pomme de terre, pâtes, riz, quinoa, autres céréales, pain.
Un petit dessert pour le moral : compote, tarte, chocolat noir...
Boisson : eau faiblement minéralisée.

En rentrant de l'école on oxygènera l'enfant en lui proposant une petite balade au grand air (pourquoi pas ne pas faire le trajet à pied ou à vélo). Une activité sportive et artistique le mercredi ou le week end est particulièrement bénéfique. Mais multiplier les activités extra scolaires n'est pas recommandé. Un enfant doit avoir le temps de jouer, de rêver....

On sera attentif à ce que l'enfant ait un sommeil réparateur, afin que le cerveau puisse récupérer toutes ces capacités. Des statistiques prouvent qu'environ 60% des enfants dormant moins que la moyenne subissent un retard scolaire. C'est durant la phase de sommeil paradoxal que le cerveau emmagasine les informations ainsi que les souvenirs acquis durant la journée. L'enfant se couchera à des horaires réguliers après un petit rituel, musique douce, une histoire pour les plus petits, lecture pour les plus grands. On évitera la TV ou les jeux vidéo avant le coucher. La chambre ne sera pas surchauffée et aura été bien aérée dans la journée. On peut diffuser 20mn avant le coucher des huiles essentielles de lavande, pin eucalyptus, orange douce.
Ces conseils diététiques et d'hygiène de vie contribuent à renforcer le système immunitaire.
Vous pourrez compléter par de la phytothérapie à base de bourgeons de plantes (gemmothérapie) notamment le complexe immunité Immunogemdes laboratoires Herbalgem 
A raison de 3 gouttes par jour + 1 goutte de propolis à prendre dans un peu de miel par exemple le matin au réveil ceci pour les enfants de 3 à 6ans.
Pour les enfants entre 7 et 14 ans 5 gouttes Immunogem + 1 goutte de propolis 
Après 14 ans et adultes, 8 gouttes + 1 goutte de propolis.
Cette cure est à faire 3 semaines en septembre et à renouveler 3 semaines en décembre.

Vous pouvez compléter par la prise de prébiotiques et probiotiques par exemple les cachets jum vital et le Pur ‘koumiss laboratoire Jum Vital.
Les oligo éléments : cuivre, magnésium marin, sélénium.

Retour