Les régimes hyperprotéinés et conséquence d'une alimentation dissociée

Imprimer


Avec les beaux jours qui se profilent, nous sommes nombreuses à vouloir nous délester de quelques kilos superflus. Mais il ne s'agit pas de faire n'importe quoi. Il faudrait bannir à tout jamais le mot REGIME de votre vocabulaire, car si l'on maigrit sur le coup à force de privations et restrictions alimentaires, il est bien difficile de garder le cap en vitesse de croisière. Que se passe-t-il alors ? Et bien dès que vous revenez à votre alimentation d'avant régime, vous allez très vitre reprendre les kilos, qui se sont envolés au prix de tant d'efforts. Ne vaudrait-il pas mieux réussir à équilibrer son alimentation dans la durée ? Bouger un peu plus ? Rechercher la cause de votre excès de poids et y remédier. En effet les causes du surpoids sont multifactorielles et si vous n'arrivez pas à trouver ce qui vous pousse à faire des erreurs, vous ne perdrez jamais durablement du poids. Et en ceci, je peux vous aider.

L'été dernier un régime a fait la une de tous les magazines féminins : le régime DUKAN Or, comme beaucoup d'autres régimes, il s'agit d'un régime dangereux pour votre santé. Pourquoi ?Car un régime dissocié qu'il se nomme Dukan, Shelton, Montignac, ou Hay repose toujours sur les mêmes bases. C'est-à-dire un régime hyperprotéiné avec des légumes verts et pas de féculents Ces régimes ne sont pas sans danger car il entraînent des carences en micro nutriments et pénalisent les organes qui sont gluco-dépendants certains comme le cerveau et l'ensemble du système nerveux ont besoin de glucides pour fonctionner.

Je vous explique : deux hormones sont secrétées pendant la digestion : l'insuline et le glucagon. L'insuline n'est pas seulement l'hormone du métabolisme des glucides, mais c'est aussi une hormone qui permet aux acides aminés et aux acides gras de pénétrer la membrane cellulaire, assurant de ce fait une nutrition complète. Un exemple de repas équilibré contient : crudités + féculent + protéine + légumes cuit + facultativement un petit dessert légèrement sucré + de l'eau.

Lorsqu'un repas comprend, comme c'est le cas ici, un féculent en quantité raisonnable, il se produit une sécrétion majeure d'insuline et une sécrétion mineure de glucagon. Le glucose provenant de la digestion du féculent trouve suffisamment d'insuline dans le sang pour pénétrer la membrane cellulaire, il en est de même pour les acides gras et les acides aminés des protéines.
A l'inverse, un repas comprenant crudités, protéines, légumes verts sans féculents ou sans dessert sucré, c'est-à-dire un repas quasiment sans glucides, il y aura dans ce cas, une sécrétion modérée en insuline et majorée en glucagon. Les acides gras et les acides aminés apportés par un tel repas vont trouver trop peu d'insuline dans le sang, et par carence en insuline, ils ne pourront assurer une nutrition cellulaire correcte, puisque très peu de nutriments arriveront à pénétrer la cellule. Les acides gras, les acides aminés, le glycérol vont rester dans le sang.

Ainsi, bien qu'un régime soit hyperprotéiné, on aura une malnutrition protéique puisque les protéines ne parviendront pas à pénétrer la cellule, engendrant dans un court délai, une sensation de fatigue et de frilosité, suivie d'anémie, de fonte musculaire, ostéoporose, dépression nerveuse, aménorrhée, impuissance et tout particulièrement la chute du système immunitaire. Pour rester en parfait équilibre, l'organisme vivant a besoin d'un apport glucidique 3X/ jour et un apport protéique 2X/ jour et ceci aux même repas.
Alors avant de vous jeter sur le régime à la mode cette année, et il semblerait que ce soit le Dietcare du Dr Benchetrit qui ait la cotte cette année, réfléchissez deux seconde car il s'agit encore et toujours d'un régime dissocié. Il faut savoir garder raison.

Mincir OUI, mais pas à n'importe quel prix et surtout pas au détriment de votre santé.

Vous pouvez également vous référer à la chronique de mai 2010 : Objectif Minceur.

Retour